Sur ce coup-là, j’arrive après la guerre je vous l’accorde. Cette série étant sortie le 5 juin 2015, mais il n’est jamais trop tard pour découvrir de nouvelles séries. D’ailleurs si vous n’avez pas vu l’article sur mes nouvelles séries de la rentrée 2015, vous pouvez le retrouver ici.
Cette série est diffusée sur Netflix, qui produit également des séries comme House of card ou encore Orange is the new black. Les séries Netflix font en général beaucoup parler lors de leur sortie, mais je n’ai jamais particulièrement été attirée vers ces séries-là. Après avoir vu Sense8, je vais m’y intéresser un peu plus.
 

Avis série sense8
http://bit.ly/1TaFd9W


Concrètement, de quoi parle cette série?
L’histoire tourne autour de huit personnes, vivant dans différents pays à travers le monde, qui deviennent soudainement connectées sur les plans intellectuel, émotionnel et sensoriel. Elles vont être capables de se voir, se sentir, se parler même en étant séparées de plusieurs milliers de kilomètres. On comprend vite qu’elles vont devoir échapper à une organisation qui leur veut du mal.
Plusieurs thèmes comme la religion, l’homosexualité, l’identité sexuelle y sont également abordés.
Grâce à leur connexion, les personnages vont pouvoir s’aider mutuellement lors de situations difficiles. Ils vont pouvoir prendre la force ou une capacité physique d’un des huit pour s’en sortir.
Voici la vidéo du trailer :

La série est majoritairement réalisée par Lana et Andy Wachowski, les réalisateurs de la trilogie Matrix. Cela peut vous donner une petite idée du genre de la série et de la qualité visuelle.
Et moi, qu’est-ce que j’en pense? 
Le premier épisode dure 60 minutes, le temps de présenter les 8 personnages et leur environnement. Ce n’est qu’au bout de la quarantième minute que l’action commence vraiment à se développer.,Comme pour la plupart des séries, il faut passer le cap du premier ou second épisode avant d’accrocher totalement.
Cette connexion peut également donner des scènes hilarantes, comme lorsqu’un des personnages féminins est dans son cycle menstruel et donc plus sensible à ses émotions et qu’un personnage masculin perçoit cette sensibilité.
Les épisodes de cette série sont plus longs que la moyenne ( environ 50 minutes), mais grâce à une bonne mécanique de la série, cela ne se ressent pas.
Grâce à cette série, j’ai pu découvrir la chanson What’S Up du groupe 4 non blonde que j’écoute en boucle depuis.

Je vous laisse également une vidéo Behind the scene de la série, où on nous explique comment tourner des scènes avec des personnages apparaissant et disparaissant dans une même scène.

 Connaissez-vous cette série? Quand pensez-vous?

erine

Laisser un commentaire