Comment visiter Auschwitz ? Toutes les informations

Durant notre voyage à Cracovie, nous avons consacré une journée de notre citytrip pour visiter les camps de concentration d’Auschwitz et d’Auschwitz-Birkenau.

Parmi tous les camps de concentration que les Nazis ont construits durant la deuxième guerre-mondial, les camps Auschwitz et d’Auschwitz-Birkenau sont sans aucun doute les plus connus.

Depuis des années, j’entends parler de la deuxième guerre mondiale, des camps de concentration et de l’horreur qui y régnait. Pendant toutes ces années, au travers de films, de livre ou durant les cours d’histoire, on se fait une idée de ce qu’il s’y passait. Ce n’est pourtant qu’une fois sur place que tout devient réel et que l’on comprend vraiment … Tant qu’on ne s’est pas rendu à Auschwitz, on ne peut pas vraiment comprendre. J’ai appris tellement durant ma visite et j’ai pu mieux me rendre compte des choses.

Un peu d’histoire …

L’idéologie nazie est caractérisée par la haine à l’encontre de la démocratie, du communisme, des juifs et la certitude d’une supériorité de la nation allemande. Les autorités du troisième Reich ont créé des camps de concentration dès 1933. Le camp de concentration d’Auschwitz fut le premier camps créé par les nazis. Par la suite, le camp se divisa en trois camps : Auschwitz I, Auschwitz-Birkenau et Auschwitz III – Monowitz.

Comment visiter le camp d’Auschwitz ?

Deux solutions s’offrent à vous si vous voulez visiter ces camps de concentration : visiter les camps de manière libre ou avec un guide. Personnellement nous avons choisi de visiter les deux camps individuellement en s’organisant par nous-même. Effectivement, il est totalement possible de se rendre à Auschwitz par ses propres moyens et de visiter les camps gratuitement.

Avant de nous rendre à Auschwitz, nous avons recherché des informations sur internet mais celles-ci ne correspondent plus à la réalité à laquelle nous avons été confrontés, c’est pourquoi je vous écris cet article aujourd’hui.

Comment se rendre jusqu’au camps Auschwitz  ?

Je vous conseille de vous lever tôt pour aller visiter d’Auschwitz pour éviter le monde sur le camp !

Trois solutions s’offre à vous pour vous rendre à Auschwitz depuis Cracovie

Se rendre à Auschwitz en bus

C’est le moyen de transport que nous avons choisi pour nous rendre jusqu’à Auschwitz. Nous sommes arrivés à 7 heures du matin à la gare de Cracovie pour acheter le premier billet de bus allant vers Auschwitz. Nous avons réussi à avoir un bus partant à 7h25 et le prix du billet était de 12 Zloty par personne. Notre but était d’arriver le plus tôt possible sur le camp pour éviter de se retrouver avec trop de groupes de touristes. Au mois de mars, le camp est ouvert de 7h30 du matin à 17H, voici le lien avec les horaires d’ouvertures. http://auschwitz.org/en/visiting/opening-hours/

Pour le retour, nous avons pris un bus de la compagnie

Lajkonik https://www.lajkonikbus.pl/rozk-ad-jazdy.html direction Cracovie pour 15 Zloty par personne. Le billet s’achète à bord du bus ou en ligne (en ligne vous devez sélectionner un heure et la respecter, ce qui est plus contraignant). L’arrêt de bus est situé au même endroit que l’arrêt du bus qui fait la navette entre les deux camps de concentration. Le trajet simple dure environ 1h30.

Se rendre à Auschwitz en train

C’est sans doute la solution la moins pratique pour vous rendre à Auschwitz. En effet, le train vous amène dans la ville de Oświęcim (Auschwitz en Polonais). Vous devez ensuite marcher 20 minutes avant d’arriver au camp Auschwitz.

Se rendre à Auschwitz en Voiture

Il est tout à fait possible de se rendre à Auschwitz en voiture, il y a plusieurs parking “sécurisés” (et payants) sur place.

Comment visiter le camp ?

Visiter le camp d’Auschwitz sans guide

Je vous conseille d’arriver sur les lieux avant 10h, pour éviter les groupes de visiteurs mais aussi pour garantir l’entrée dans le camp. En effet, le camp d’Auschwitz est très prisé des touristes et l’accès est donc limité à un certain nombre de visiteurs par jour.

Une fois arrivé sur place, il faut se rendre dans la petite cabane blanche située à droite de l’entrée du camp pour s’enregistrer. L’entrée du camp est gratuite et une fois le ticket d’entrée reçu, nous avons dû attendre 15 minutes avant de pouvoir rentrer sur le camp. N’oubliez surtout pas votre carte d’identité pour l’enregistrement.

Après avoir fait l’enregistrement, il faut attendre quelques minutes le temps de passer tous les contrôles de sécurité avant d’avoir accès au site.

Si vous visitez le camp par vous-même, je vous conseille d’acheter le guide book, disponible en français, disponible dans la boutique à l’entrée. On y  trouve un plan des deux camps ainsi que de nombreuses informations qui nous permettent de mieux nous représenter la dure réalité.

Visiter le camps d’Auschwitz avec un guide

Si vous n’avez pas réservé de visite guidée avant d’arriver à Auschwitz, il est tout à fait possible de la réserver une fois sur place au moment de l’enregistrement. Le prix est alors de 40 Zloty (ce qui revient bien moins cher que en passant par l’agence). Par contre, si vous choisissez cette option, je vous conseille d’arriver tôt sur le camp. Nous sommes arrivés vers 9h45 et la première visite en français était à 11h40.

Visiter le camp d’Auschwitz via une agence

Si vous choisissez cette option, je vous conseille de ne pas vous y prendre la veille car les places sont limitées. Nous nous sommes rendus dans une agence située à Cracovie qui nous a proposé un tour avec visite guidée pour 170 Zloty par personne (40 euros). On vient nous chercher à l’hôtel et une visite guidée des deux camps est prévue.

Certes visiter les camps d’Auschwitz avec en passant par une agence est plus simple (même si le faire soit même n’est pas plus compliqué), mais nous avons choisi de visiter les camps par nos propres moyens car j’ai lu plusieurs expériences de visiteurs qui disaient que les visites étaient assez rapides et que le guide ne faisait même pas tous les baraquements du camp.

Dans le bus du retour, j’ai d’ailleurs entendu un couple de touristes français dire qu’heureusement qu’ils avaient pu visiter le camps tranquillement pendant deux heures avant la visite guidée car ils n’avaient pas su tout voir lors de la visite.

Que voir dans le camp d’Auschwitz ?

Le camp d’Auschwitz a été reconverti en musée. Plusieurs panneaux (écrits en polonais, hébreu et anglais) sont disposés un peu partout sur le camp pour nous expliquer la vie sur le camp.

Les blocs des détenus ont été convertis en musée pour expliquer toutes les horreurs qui se sont passées dans ce camps durant la deuxième guerre mondiale. Certains blocs abritent les “preuves des crimes” : chaussures, habits, vaisselle, … objets qui ont été retrouvés sur le camps et qui appartenaient aux juifs déportés.

D’autres blocs sont entièrement consacrés à des communautés de juifs qui ont été déportés. Par exemple, on a un bloc pour les juifs venant de Tchéquie, d’Hongrie, de Belgique, de France, de Pologne, …

Un des blocs est consacré aux oeuvres d’un peintre, David Olère, qui a vécu à Auschwitz et qui à sa libération à raconté les horreurs qu’il avait vécu à travers de nombreuses toiles. Ses oeuvres sont incroyables et on ressent énormément d’émotions lorsqu’on on les observe.

Je vous conseille de visiter les blocs 4 et 5 dès votre arrivée, afin d’éviter un maximum les groupes et la file d’attente pour rentrer dans le blocs. En effet, certains blocs étaient complètement sans visiteurs, comme le blocs des juifs hongrois, et d’autres bondés.

Livre reprenant le nom de toutes les victimes

Informations pratiques

  • Les sac à dos sont interdits à Auschwitz

Les sacs dépassant la taille de 30x20x10cm sont interdits. Et ils devront être mis dans une consigne à l’entrée du camps.

  • Attention aux enfants

Les enfants de moins de 14 ans sont interdits sur le camps.

  • Prendre des photos

Il est autorisé de prendre des photos dans le camp à condition de ne pas utiliser de flash et de trépied. On ne peut pas prendre de photo dans le bloc 4 et dans le sous-sol du bloc 11.

  • Toilettes

A l’entrée du camps, il y a des toilettes payantes pour 2 zloty et dans le camp, il y a des toilettes gratuites au niveau du four crématoire et des chambres à Gaz.

Où manger à Auschwitz ?

Ne sachant pas si il y avait la possibilité de se restaurer sur place, nous avions acheté un sandwich au carrefour à la gare de Cracovie. A l’entrée du camp d’Auschwitz, il y a moyen d’acheter à manger sur le pouce. Il est interdit de manger sur les camp, nous avons donc mangé notre sandwich sur le parking de Auschwitz-Birkenau. Mais nous avons quand même pu rentrer sur le camp avec notre nourriture sans problème.

Comment visiter le camps d’Auschwitz-Birkenau ?

Personnellement, c’est le camp qui m’a le plus marqué ! Ce n’est qu’une fois sur place que l’on peut se rendre compte des choses et surtout de la grandeur du camp.

Un peu d’histoire …

Le camp d’Auschwitz-Birkenau a été construit en 1941, et est devenu le plus grand centre de mise à mort des juifs.

Comment visiter le camps d’Auschwitz-Birkenau ?

Le camp d’Auschwitz-Birkenau est situé à 3 kilomètres du camp d’Auschwitz. Un bus-navette gratuit fait la circulation entre les deux camps.

L’entrée du camp se fait par le célèbre portail, symbole emblématique du camp. L’entrée du camp est libre et gratuite. Encore une fois, nous avons visité le camp sans guide et les panneaux explicatifs accompagnés du petit guide nous donnaient suffisament d’information pour que l’on puisse comprendre les événements qui s’y sont déroulés.

Commencer la visite du camps …

Je vous conseille vraiment de commencer votre visite du camps d’Auschwitz-Birkenau en grimpant dans la tour qui fait office d’entrée du parc. Ce n’est qu’en haut de cette tour que vous vous rendrez vraiment compte de l’immensité du camp de concentration.

Même si une grande partie du camp a été détruite par les soldats allemands à la fin de la guerre afin d’effacer leurs traces et les crimes commis, on peut s’imaginer la vie de camp grâce à des baraques reconstruites et aux explications du guide. Nous avons vu les conditions dans lesquelles les prisonniers devaient dormir ou encore aller au toilette.

Prenez le temps de visiter tout le camp et d’aller jusqu’au bout …

Afin d’éviter les foules, nous nous sommes dirigés directement vers la droite du camp. Un chemin asphalté (situé entre le camp II et le camp III) vous mène directement au bout du camp et aucune visite ne l’emprunte. Au fond du camp se situe les ruines des chambres à gaz et des crématoires. Les panneaux d’indications présents à cet endroit sont très explicites des événements qui s’y sont déroulés et c’est à ce moment là que j’étais contente d’être seule pour pouvoir prendre mon temps.

La visite de la salle du sauna, situé près des crématoires, est très enrichissante si vous voulez comprendre comment se passait l’arrivée d’un juif sur le camp.

Personnellement, je trouve qu’il est tout aussi important de visiter le camp d’Auschwitz-Birkenau que le camp d’Auschwitz. J’ai même ressenti plus d’émotion et de sensations lors de la visite du camps de Birkenau.

 

Laisser un commentaire