Vivre 4 mois en Finlande : Helsinki, Laponie, …

Vivre 4 mois à Helsinki : guide complet sur la ville 

Aujourd’hui, je raconte l’expérience de mon amie Clémentine qui a vécue dans la ville d’Helsinki durant 4 mois dans le cadre de son Erasmus. Lorsqu’elle me racontait son expérience et la vie à Helsinki, je trouvais cela intéressant de connaitre comment vivent les gens en Finlande et les différences avec la Belgique. 

 Je me suis donc dit que cela serait intéressant de partager son expérience avec ma communauté ! Si vous avez prévu de visiter Helsinki, de faire votre Erasmus en Finlande ou encore si, comme moi, vous êtes curieux d’en découvrir plus sur le monde, cet article devrait vous plaire. 

 Découvrez son expérience, ses endroits préférés à Helsinki, ce qui l’a marquée, les grandes différences entre la Belgique et la Finlande et les immanquables à faire. 

 Vivre à Helsinki, ce qui m’a frappé 

Helsinski, une ville nature

Helsinki, tout comme le reste de la Finlande, accorde une grande importance à la nature. La Finlande possède officiellement 187 888 lacs, 179 584 îles et est composé à 69% de forêts. Autant de possibilités d’endroits où se rendre pour prendre l’air et pour profiter de la beauté des paysages. Les Finlandais ont un rapport très fort avec cette nature et la protège beaucoup. Personne ne jette ses déchets par terre ce qui fait que le pays reste très propre.  

Nuuksio-National-park-finlande
Parc national Nuuksio
Nuuksio-National-park-finlande
Le recyclage

En parlant de déchets … j’ai été étonnée de voir que toutes les bouteilles en plastiques et canettes achetées en magasin sont cautionnées ! Ce qui incitent clairement les gens à ne pas abandonner leurs déchets, à les trier, et à les recycler. Il suffit, en effet, de simplement se rendre dans un supermarché où se trouvent des guichets automatiques pour les déposer. La personne récupère la caution soit directement en cash soit sur un ticket dont le montant sera déduit du total de ses courses. Ainsi les quelques bouteilles et canettes qui seraient ‘oubliées’ dans les lieux publics sont ramassées par d’autres personnes (SDF,…) afin de les rapporter aux collectes pour qu’ils bénéficient eux-mêmes de la caution. 

Des finlandais discrets mais accueillants

Contrairement à ce qu’on m’avait dit avant mon départ, les Finlandais sont des personnes très agréables. Ils ne sont pas froids et distants comme on pourrait le penser ; leur côté réservé les rend juste plutôt discret. Chacun respecte l’espace personnel des autres. Ce n’est pas de l’antipathie, c’est juste le fait de ne pas envahir l’espace personnel des autres.

Dans un ascenseur chaque personne est dans un coin, dans le bus il n’est pas habituel de s’asseoir directement à côté d’un inconnu, … 

Au début de l’hiver, j’ai pu suivre une master class ayant pour sujet ‘how to survive the winter in Finland’ (et oui parfois les étudiants étrangers ne sont pas très préparés à l’hiver). Le professeur nous a informé qu’en cas de chute dans la rue, il se peut que personne ne vienne nous aider à nous relever. Il ne faut pas y voir de l’indifférence mais c’est uniquement dans le but de ne pas nous déranger. 

Néanmoins, si vous les interpellez dans la rue ou dans un commerce, … ils vous aideront sans problème (tant que vous ne vous attardez pas ;)). 

La passion des finlandais pour les saunas

Paradoxalement, s’ils sont de nature discrète, cela ne semble pas leur poser de problème d’être nus tous ensemble dans les saunas. Les saunas sont vraiment importants pour les finlandais, il s’agit d’un véritable élément culturel indispensable aux Finlandais. Chaque hôtel en possède un et un vrai Finlandais qui se respecte en dispose un dans sa maison ou son immeuble.  

« Tu peux suer nue en face de moi, mais pas t’asseoir à côté de moi dans le bus … »

 « Olen suomalainen » – Je suis Finlandais

Le finnois est une langue très difficile à apprendre de par sa complexité mais aussi parce qu’elle n’a pas de racines communes avec d’autres langues européennes. Mais les Finlandais parlent très bien anglais, ce qui facilite la communication avec les locaux.

Influence de la culture japonaise et russe

Au cours de mon séjour, j’ai pu remarquer une forte influence de ces cultures à Helsinki. Notamment au niveau de l’architecture des bâtiments ou encore de la nourriture japonnaise très présente dans la capitale. 

La monnaie en Finlande est l’euro, ce qui était beaucoup plus pratique pour moi durant ces 4 mois. Malheureusement, le cout de la vie est plus élevé qu’en Belgique.

En parlant d’argent, j’ai été vraiment étonnée de voir des machines à sous dans tous les supermarchés de la ville.  

Helsinki

 13 choses à faire absolument à Helsinki

  1.   Luncher sur les marches du Senat
  2.   Observer les aurores boréales sur la plage de Hietaranta 
  3.   Se baigner dans un sauna
  4.   Manger un Korvapuusti, délicieuse couque à la cannelle typiquement finlandaise. 
  5.   Boire un chocolat chaud dans les petits cafés de la capitale. 

Je recommande soit le Moomin Cafe (petit café à l’ambiance cosy sur le thème des moomins, personnages connus en Finlande qui ressemblent à des petits hippopotames blancs). Soit le café Regatta, petite maisonnette rouge sur le bord de l’eau où il est aussi possible de griller des saucisses. 

  1.   Lire un livre dans la nouvelle bibliothèque Sanomatalo
  2.   Prendre le ferry jusqu’à l’île-forteresse de Suomenlinna classée au patrimoine mondial
  3.   Visiter les nombreux édifices religieux aussi originaux les uns que les autres : l’église dans la roche Temppeliaukio, la chapelle en forme d’œuf au milieu du centre commercial de Kamppi, la cathédrale rouge orthodoxe Ouspenski,… 
  4.   Découvrir les spécialités culinaires locales telles que le lohikeitto (soupe traditionnelle finlandaise de saumon) et les karjalanpiirakka(petite gallette à base de riz)
  5. Participer à un sit-sit, souper étudiant thématisé 
  6. Visiter le zoo sur l’île de Korkeasaari et faire une pause dans un des petits chalets chauffés au bois où il est possible d’y griller des saucisses, du maïs ou encore des marshmallows
  7. Participer à un ‘open-living room’. Il s’agit d’un bureau/un commerce qui organise dans son bâtiment un évènement gratuit (séance de cinéma, cours de yoga, …). 
  8. Visiter un des musées de la ville comme le Amos Rex

Aurore-boreales-finlande-Helsinki

Des excursions inoubliables aux alentours d’Helsinki

 L’avantage d’habiter à Helsinki est que l’on peut facilement voyager vers d’autres destinations. Le réseau de transports en commun est plutôt bien développé dans la capitale et vers d’autres villes finlandaises. Des bus permettent de se rendre par exemples à Turku, Tampere, Porvoo, … 

Par contre lorsqu’il s’agit de se rendre plus dans le nord et dans les zones rurales, une voiture est nécessaire car les transports en commun se raréfient (dû au fait que la densité de population diminue dans ces endroits). 

Par la mer, j’ai également pu me rendre à Saint-Petersburg, Stockholm mais aussi Tallinn qui n’est qu’à 2h de bateau d’Helsinki. De nombreux voyages pour étudiants sont organisés, j’ai ainsi pu découvrir la Laponie. 

Saint-Petersbourg
Saint-Petersburg
Saint-Petersbourg
Saint-Petersburg
Saint-Petersbourg
Saint-Petersburg
Stockholm
Stockholm
Stockholm
Stockholm

Top 10 des meilleurs souvenirs de mon Erasmus à Helsinki

1)   Profiter de la nature dans le Parc national de Nuuksio
2)   Nourrir les rennes en Laponie 
3)   Déguster un gloogi (vin chaud) à Tallinn
4)   Visiter Porvoo, deuxième ville la plus ancienne de Finlande.

Je vous conseille de vous promener dans les petites rues colorées et ses maisons rouges mais aussi déguster  un Runebergintorttu, la pâtisserie locale à base d’amandes et de fruits rouges qui se nomme)

5)   Se perdre dans le Musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, le plus grand musée du monde
6)   Faire une croisière jusque Stockholm
7)   Partir à la ‘chasse’ aux aurores boréales
8)   Se baigner dans l’eau glacée de l’océan arctique
9)   Visiter le château de Turku, plus vieux bâtiment de Finlande
10) Toutes les personnes formidables que j’ai pu rencontrer là-bas venant de partout dans le monde.

Village de Turku
Turku
Stockholm
Stockholm
Laponie
Laponie
Laponie
Laponie
Laponie
Laponie

 Étudier à Helsinki, mon expérience 

Au moment de choisir la destination de mon Erasmus, deux choix de destination s’offraient à moi : la Finlande ou la Slovénie.  J’ai finalement choisi la Finlande et l’Université d’Helsinki ! Tout d’abord parce que l’Université d’Helsinki est réputée pour avoir un bon niveau d’enseignement et parce qu’elle est bien située au niveau du ranking mondial. C’était également l’occasion pour moi de découvrir un pays scandinave et de rencontrer de nouvelles personnes venant du monde entier. 

L’université d’Helsinki, ce qui est différent de la Belgique

 Lors de mon master en communication à l’ULB j’ai eu l’opportunité de partir en Erasmus. Voulant améliorer mon anglais et étant toujours partante pour découvrir un nouveau pays, je n’ai pas hésité une seule seconde. 

Tout d’abord, l’université est implantée au sein de la ville. Ce qui ne donne pas l’impression de ‘campus’ comme on peut le voir à Bruxelles. La plupart de mes cours étaient donnés dans le bâtiment situé dans le Senate Square, comme si j’avais cours dans un des bâtiments de la Grand Place de Bruxelles. Quel plaisir d’avoir cours avec un tel panorama ! 

 L’infrastructure est elle, aussi, bien plus complète que celle des universités belges. 

Lors d’un retour en Finlande en mai dernier j’ai eu l’opportunité de découvrir la toute dernière bibliothèque d’Helsinki appelée Sanomatalo. Que dire… elle est juste incroyable. 

L’architecture est moderne sans être trop excentrique, les grandes baies vitrées offrent une lumière naturelle, la présence d’arbres à chaque étage donne un aspect naturel, … La bibliothèque dispose de salles d’étude (de groupe ou individuelle), de salles détentes (avec jeux vidéos, …), d’imprimantes 3D et tablettes à disposition. 

Il y a une cafétéria, un point d’eau et des toilettes A TOUS LES ETAGES de la bibliothèque. L’offre est elle, aussi, très variée. Par exemple il est possible d’y trouver des livres de fiction, des livres pour enfants mais aussi des jeux de sociétés, des DVDs,… Il est tout à fait possible d’y passer une journée calme. J’ai d’ailleurs pu apercevoir des groupes de nounous s’y rassembler dans la partie enfants qui disposent de livres, de tapis, … Et grâce à l’insonorisation de la bibliothèque cette partie est au milieu d’un étage, totalement ouverte sans pour autant provoquer un brouhaha négatif pour les étudiants. 

Au niveau des cours, l’année est divisée en 4 parties (au lieu de 2 en Belgique). Pas de blocus durant l’hiver et les fêtes de fin d’année puisque les examens se déroulent à la fin de chaque période. Les cours que j’ai suivi ne s’évaluaient pas via un examen écrit mais via un ‘essay’ à rendre au professeur sur un sujet choisi par l’étudiant en lien avec le cours.

 

10 commentaires sur “Vivre 4 mois en Finlande : Helsinki, Laponie, …”

  1. J’ai appris beaucoup de choses en lisant ton article comme le nombre impressionnant de lacs en Finlande ! Ils sont écolo responsables. Il parait que les Français doivent changer de mentalité car dans les autres pays jeter un mégot ou un petit papier par terre peut être réprimandé. On constate en effet à travers tes photos que l’architecture a été influencée par la culture russe. Merci pour cette belle visite. Il doit faire bon vivre en Finlande 😉

    1. Coucou 🙂 je suis contente que tu aies pu apprendre des choses ! J’en ai appris pas mal aussi quand elle m’a raconté son expérience 😀 Ca me donne envie d’aller visiter ce pays !

  2. je rêve de me rendre là bas, pas en mode Erasmus mais juste en voyage
    c’est si beau là bas et effectivement les conventions sociales sont différentes mais ça me gène pas, j’adore découvrir de nouveaux endroits 🙂

Laisser un commentaire